fbpx
Une pompe à bière Guinness en forme de harpe - © bizoo_n

La harpe Guinness

Une pompe à bière Guinness en forme de harpe - © bizoo_n



En Irlande, il existe des symboles quasi indestructibles, dont la harpe fait partie. Elle est non seulement l’emblème de la nation irlandaise… mais aussi celui de la célèbre stout Guinness, une bière locale qui a su s’ancrer profondément dans le quotidien de la population. Mais saviez-vous que Guinness a déposé le symbole de la harpe le 5 avril 1862, bien avant le gouvernement irlandais ? Petit aperçu de l’Histoire d’un symbole inaltérable, aujourd’hui connu du Monde entier…

Histoire d’un symbole culturel devenu l’emblème d’une bière

Quand une brasserie décide de rendre hommage à la culture celto-irlandaise…

Une pinte de Guinness - Charlotte Marillet - cc

Une pinte de Guinness – Charlotte Marillet – cc

Tout a commencé le 5 avril 1862, lorsque la brasserie Guinness décide d’enregistrer la harpe comme symbole officiel. A cette époque, son objectif est clair : l’entreprise souhaite mieux communiquer sur sa marque et sa bière… Elle souhaite d’autant plus appuyer sur l’aspect « made in Ireland » de sa production, et renforcer sa communication autour de valeurs culturelles fortes.

Pour cela, la harpe fait partie des choix les plus évidents. Il faut dire que celle-ci fait partie des instruments majeurs de la culture irlandaise. On retrouve d’ailleurs les première harpes celtiques en Irlande dès le XIème siècle.

Elles sont généralement magnifiquement ouvragées, avec ornements (souvent des entrelacs) et sont généralement imposantes. L’une des plus connue reste sans conteste la harpe de Brian Boru et date du XVème siècle. Bien qu’elle n’ait aucun lien historique fondé avec le roi Brian Boru, elle fait partie des trésors nationaux, et est exposée précieusement au sein de la vieille bibliothèque de Trinity College.

C’est précisément cette harpe du XVème siècle dont s’est d’ailleurs servi Guinness pour son logo. La compagnie se serait ainsi fortement inspirée de ce trésor historique pour dessiner son emblème.

Dès lors, Guinness s’empresse dès le mois d’août 1862 d’imprimer ses premières étiquettes avec la célèbre harpe stylisée. Très vite, cette nouvelle image fait sensation auprès de la population irlandaise. Il faut dire que les irlandais sont très attachés à leur culture et leur patrimoine : Guinness, en faisant appel à la harpe joue la carte de l’attachement culturel. Une stratégie gagnante !

Le gouvernement irlandais décide de reprendre le même symbole

Le drapeau irlandais

Le drapeau irlandais

Dès les années 1900, l’Irlande est animée par une profonde volonté d’émancipation. Les irlandais ne supportent plus la présence impérialiste britannique sur leur sol, et ne tolèrent plus les nombreuses politiques de discrimination anti-irlandaise.

Très vite, intellectuels et politiques s’unissent au nom de la cause nationaliste et indépendantiste… C’est à ce moment précis que l’on voit émerger sur les drapeaux la harpe irlandaise…

En 1922, lorsque l’État Libre d’Irlande est promulgué, le gouvernement irlandais désormais indépendant décide de se servir de la même harpe que Guinness

Mais la brasserie irlandaise ne l’entend pas de cette oreille et compte bien faire valoir ses droits. Dépositaire du logo depuis 1862, la compagnie a l’antériorité… et tous les droits d’exploitation sur la harpe.

Un accord est alors trouvé : la marque Guinness contraint le gouvernement irlandais à utiliser une harpe inversée comme symbole.

Ainsi, la Guinness Harp apparaît toujours avec son bord droit (la table d’harmonie) à gauche, et la harpe gouvernementale est toujours représentée avec son bord droit à droite.

Depuis, la harpe est également devenu l’emblème national officiel de la République d’Irlande et se retrouve encore aujourd’hui sur la monnaie (l’euro).

Évolution de la harpe Guinness au fil du temps

La Downhill Harp, exposée au Guinness Storehouse - © Anton Ivanov Photo

La Downhill Harp, exposée au Guinness Storehouse – © Anton Ivanov Photo

La harpe est l’un des trois éléments qui compose la livrée de la marque Guinness. Les deux autres éléments sont le mot « Guinness » et la célèbre signature calligraphiée du fondateur de la brasserie : Arthur Guinness.

Il y a eu un certain nombre de changements dans la conception du dispositif de harpe au fil des ans, y compris une réduction du nombre de cordes affichées.

La harpe actuelle a été introduite en 2005 lorsqu’une nouvelle livrée de marque a été lancée.

A noter que la brasserie a également fait l’acquisition de la Downhill Harp, une harpe historique, datant de 1702. Elle aurait été fabriquée par Cormac O’Kelly de Ballinascreen et jouée par le harpiste aveugle Hempson (ou O’Hampsey) au XVIIIème siècle.

Véritable trésor, elle est aujourd’hui exposée au sein du musée Guinness Storehouse à Dublin. La harpe porte l’inscription suivante :

In the time of Noah I was green,
Since his flood I had not been seen,
Until Seventeen hundred and two I was found By Cormac O Kelly underground:
He raised me up to that degree
That Queen of Musick you may call me.

Elle fait partie des attractions majeures du Guinness Storehouse, et montre à quel point la brasserie a su ancrer ses valeurs dans le patrimoine culturel irlandais. Précurseur du genre, elle a su créer un symbole désormais universel, qui est même de venu aujourd’hui un archétype du patriotisme irlandais.

Qui a dit que Guinness ne connaissait rien au marketing ?




Encore tant de choses à découvrir...




Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit sur l'Irlande !

Découvrez l'essentiel de l'Irlande, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !

Copy link