fbpx



Détail de la couverture de "Retour à Killybegs" de Sorj Chalandon et Pierre Alary © Rue de Sèvres

BD : Le roman « Retour à Killybegs » de Sorj Chalandon adapté en BD

Date 15 février 2019
La suite de "Mon Traître" est enfin disponible pour les fans du 9ème art !





L’écrivain et journaliste français Sorj Chalandon sort cette semaine une adaptation de son roman « Retour à Killybegs » en version BD, avec les dessins de Pierre Alary, chez Rue de Sèvres. C’est la troisième fois que l’écrivain adapte ses œuvres en bande dessinées (dont « Mon Traître », roman initiateur de la suite « Retour à Killybegs »).

Pour rappel, « Mon Traître » racontait l’histoire d’Antoine, un luthier français, qui se retrouve plongé en Irlande, au cœur du conflit irlando-britannique. Très vite, il se passionne pour le pays et fait la rencontre de Tyrone Meehan, un activiste membre de l’IRA avec qui il crée une amitié profonde… Les années passent, la relation entre les deux hommes semble particulièrement forte…
Jusqu’au jour où Antoine découvre que son ami irlandais est en fait un Traître, et retourné au service des Britanniques…

Un véritable choc, qui raconte en réalité l’histoire vraie vécue par Sorj Chalandon lui-même, et son amitié trahie avec Denis Donaldson, un membre de l’IRA qui, après des années du lutte, fut identifié comme un agent travaillant pour le compte du Royaume-Uni. Le roman raconte avec intensité l’effarement et l’incompréhension d’Antoine (de Sorj Chalandon), ainsi que sa douleur d’avoir été dupé et trahi par un homme qu’il estimait profondément…

Dans la suite « Retour à Killybegs », Sorj Chalandon décide de prendre le point de vue du « traître ». Une vision différente, qui complète celle du premier roman, et qui tente d’expliquer comment et pourquoi Tyrone Meehan en est arrivé à cette terrible trahison. Un second volet qui tente de donner une nouvelle vision de cette « trahison » : une vision plus humaniste, et plus profonde, qui décortique pas à pas le processus qui fait basculer un homme vers la traîtrise et la lâcheté.

La BD quand à elle, est magnifiquement illustrée par Pierre Alary. Les personnages prennent une épaisseur différente, et l’on se plaît à parcourir chaque planche, avec l’impression de rentrer au cœur même de ce drame humain. Vous y découvrirez un Tyrone Meehan miné, usé, et hanté par ses actes passés. Le tout sur fond de conflit d’une grande violence.

N’hésitez pas à y jeter un œil : cette approche graphique apporte un œil nouveau sur les chefs d’œuvre de Sorj Chalandon.




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




A découvrir en ce moment en Irlande :


Rechercher
Guide Irlande.com