Anne Bonny

Anne Bonny - Domaine public


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,10 / 5 (10 votes)
Loading...

Anne Bonny (1697-1782) est une célèbre pirate irlandaise du comté de Cork. Véritable symbole de la piraterie en Irlande, nombreuses sont les légendes à son sujet. On la décrit principalement comme une femme habillée en homme, capable des pires violences ! Un portrait haut en couleur et qui a su s’imposer dans un milieu essentiellement masculin !

Vie de Anne Bonny

Une enfance troublée par le scandale et la fuite vers l’Amérique

Anne Bonny - Domaine public

Anne Bonny – Domaine public

Anne Bonny ne s’est pas toujours appelée ainsi. Née en tant qu”Anne Cormac”, dans la ville de Cork vers 1697, elle est la fille illégitime du procureur William Cormac et de sa domestique Mary.

Pour mieux fuir le scandale, le père d’Anne décide de quitter l’Irlande avec sa fille, pour rejoindre Charleston en Caroline du Sud en Amérique. Sur place, il achète une grande plantation et élève sa fille à la dure, comme un garçon. Cheveux courts, habits masculins, cette dernière s’avère être un véritable garçon manqué, soupe au lait et rebelle.

D’après la légende, elle aurait même commis son premier acte de violence à l’âge de 13 ans, poignardant sauvagement un domestique de la plantation.

Une fois arrivée à la majorité, Anne se met à fréquenter les tavernes, buvant plus que de raison, et s’acoquinant avec les pires individus de la région. Plutôt agile à l’épée, elle s’amuse à multiplier les duels, et aurait même déshabillé son maître d’arme à l’épée, bouton après bouton, du bout de sa lame !

En 1718, Anne rencontre James Bonny, un pirate rencontré dans une taverne. Tous deux décident de partir dans les Bahamas, à New Providence fief incontesté où règnent les pirates. Anne épouse alors James, mais découvre rapidement que son époux est un délateur sans ambition, travaillant secrètement pour le Gouverneur Woodes Rogers (côté britannique donc). Ce dernier dénonçait les marins soupçonnés d’exercer des activités de contrebande ou de piraterie.

Ecoeurée, Anne quitte alors son mari pour fréquenter Chidley Bayard, l’homme le plus riche des Bahamas. S’ensuit une troisième rencontre avec Pierre Bousquet, un autre pirate avec lequel elle embarque pour partir à l’assaut de navires marchands français.

Véritable virtuose de la mise en scène, elle vole un navire, le rafistole avec son équipage, barbouille le bateau et les marins à bord de sang de tortue, et part à l’approche des navires marchands, une hache ensanglantée à la main. La scène est si horrifiante que les navires marchands se rendent sans combattre !

La fuite

Bien que la fortune semble lui sourire, Anne Bonny est sommée de stopper ses activités par le Gouverneur Rogers. Ce dernier lui promet le pardon royal en échange de la fin de ses assauts contre les navires marchands.

Rebelle, celle-ci refuse, et fui les Bahamas avec Pierre et Calico Jack Rackham qui eux aussi, ont refusés de se soumettre.

Désormais, Anne Bonny décide de changer d’identité, et se fait appeler Adam Bonny. Elle cache sa nature de femme à son équipage, et continue d’entretenir une aventure amoureuse avec Pierre et Rackam.

Mais cela sera sans compter sa rencontre déterminante avec Mary Read, (une autre femme pirate qui se déguisait également en homme, et qui se faisait appeler Willy Read). Les 2 femmes sympathisent, puis démarrent une liaison amoureuse (à l’époque l’homosexualité était courante à bord dans le milieu pirate.).

Cette relation va transformer Anne à jamais, et créer d’innombrables tensions à bord de leur navire “Revenge”. Rackam, profondément jaloux, ira jusqu’à menacer Mary Read !

Le Revenge écumera les mers durant quelques années, fuyant les forces britanniques en charge de le capturer.

Ce n’est que le 21 octobre 1720 que Anne et Mary Read sont capturées, après plus de 2 heures de combat intense, où les 2 jeunes femmes tuent et abattent sans vergogne les soldats ennemis.

A leur procès, toutes 2 parviennent à éviter la pendaison en prétextant une grossesse pour chacune. Un leurre bien évidemment ! Elles sont alors toutes deux emprisonnées. Mary Read décède quelques jours plus tard de la fièvre jaune, et Anne Bonny est finalement libérée…

Les écrits perdent alors sa trace : personne ne sait ce qu’il advint d’elle.






A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

Commentaire Un avis

  1. Eve dit :

    Après leur arrestation, Anne aurait rendu visite à Jack Rackham et lui aurait dit « Si vous vous étiez battu comme un homme, vous n’auriez pas à mourir comme un chien. »
    https://histoireparlesfemmes.com/2012/12/05/anne-bonny-pirate-de-legende/
    https://histoireparlesfemmes.com/2012/12/04/mary-read-le-combat-a-armes-egales/

Rechercher
Guide Irlande.com
Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map