fbpx



Irlande du Nord - © tanaonte

L’Irlande du Nord fête son centenaire

Date 03 mai 2021
Un anniversaire qui crée la division





L’Irlande du Nord, créée le 3 mai 1921, souffle officiellement ses cents bougies. Un centenaire qui rassemble aussi bien qu’il divise… et qui multiplie les questionnements de part et d’autres de la population.
Il faut dire que la province nord-irlandaise a traversé un siècle de troubles et de violences… Et bien que le climat se soit pacifié, grâce aux Accords du Vendredi Saint de 1998, il semblerait qu’il ne faille qu’une étincelle avant que ne recommencent les échauffourées. La faute à un Brexit mal conduit, qui a littéralement pris l’Irlande du Nord en otage, et qui a su réveiller insidieusement les anciens fantômes du passé au sein des deux communautés…

C’est donc un anniversaire doux-amer, qui se déroule sous nos yeux aujourd’hui…

L’Irlande du Nord : après 100 ans, toujours autant d’interrogations

Les tensions, bien que plus discrètes, sont demeurées intactes après un siècle d’existence

Les années ont beau passer… Rien ne semble guérir les maux de l’Irlande du Nord… La coexistence de deux communautés distinctes (les républicains catholiques, et les protestants loyalistes) a eu beau s’assagir… elle n’en reste pas moins prégnante.

Pour rappel, l’Irlande du Nord a forgé son existence dans l’affrontement permanent. Guerre de territoire, guerre de religion… entre bavures, attentats et crimes en tout genre… l’Irlande du Nord a peiné à se définir sous des auspices plus cléments.

Après 30 ans de Troubles, la Province a toutefois tenté de se réinventer en y instaurant le processus de Paix… Mais la situation est complexe et les sujets sont multiples : ils ont l’art de flouter un peu plus la situation d’ensemble… rendant le conflit parfois difficile à comprendre de l’extérieur… même en temps de paix.

Mais pour les spécialistes une chose est sûre :

Le centenaire de l’Irlande du Nord est, par sa nature même, source de division et ne peut être que source de division », estime Jonathan Evershed, chercheur à l’University College Cork, interrogé par l’AFP.  Il n’y a tout simplement aucun moyen de commémorer l’Irlande du Nord d’une manière réconciliatrice ou inclusive.

Une conclusion bien amère qui démontre que l’Irlande du Nord demeure une plaie béante qui ne met personne d’accord.

Ainsi, les deux camps semblent prisonniers d’une situation grotesque. Certains républicains ont l’impression de vivre sous l’autorité illégitime du Royaume-Uni, tandis que les loyalistes dénoncent un climat d’insécurité de plus en plus fort…

Une situation qui ne va pas pour arranger les choses.

Ainsi, la volonté de la reine Elisabeth II et de son gouvernement de célébrer ce centenaire constituent à eux seuls un véritable point de débat. En célébrant cet anniversaire, le gouvernement britannique réalise une démonstration : celle que l’Irlande du Nord est bien le territoire du Royaume-Uni…

Une démonstration qui ne sera pas du goût de tout le monde (que ce soit du côté de la communauté nord-irlandaise républicaine, ou même de la population irlandaise résident en République d’Irlande).

Bien que le programme du gouvernement prévoit pourtant des événements censés réconcilier les deux parties, la réalité risque d’être toute autre.

Ainsi certains gestes symboliques risquent de fâcher les républicains, comme le fait qu’une « rose du centenaire » sera présentée à la reine « pour son propre jardin ».

Les unionistes et nationalistes ont des compréhensions différentes du passé – ils commémorent des choses différentes, et le font différemment – parce qu’ils ont des visions contradictoires de l’avenir politique », analyse M. Evershed.

Cet anniversaire ne promet donc pas de fête éclatante : certains partis politiques républicains ont déjà affirmés ne pas assister à la cérémonie…

L’Irlande du Nord semble engluée dans un marasme… qui pourrait bien durer encore des années…




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




A découvrir en ce moment en Irlande :


Rechercher
Guide Irlande.com