fbpx




Le Nancy Spain Bar en phase de démolition

Six autres squelettes trouvés sous un irish pub à Cork

Date 21 octobre 2021

Les découvertes macabres continuent au pub Nancy Spain de Cork. Alors que les ossements d’un premier corps avaient été découverts sous le plancher du pub la semaine dernière, voilà que six autres squelettes viennent d’être mis au jour… toujours sur le même site. Cette découverte intervient dans le cadre de la démolition du pub : les ouvriers, alors en plein travail, ont constatés la présence d’ossements alors qu’ils assuraient progressivement la destruction du bâtiment. De quoi surprendre !

Des squelettes datant potentiellement du XVIIIème siècle

Le chantier a été stoppé, pour entreprendre plus de recherches archéologiques

La découverte de ces 6 nouveaux corps a stoppé net le chantier de démolition du Nancy Spain. Très vite, les archéologues ont été dépêchés, et ont lancés l’enquête. Bien qu’il soit encore trop tôt pour connaître la datation, il semblerait que ces corps soient anciens.

Pour Ciara Bret, archéologue de la ville de Cork, les choses sont claires : ces ossements sont plus anciens que le bâtiment lui-même (qui date du XIXème siècle). Pour elle, les ossements étaient là depuis plus de 100 ans au moins avant la construction.

Les vestiges sont fragmentaires et antérieurs au bâtiment actuel du XIXe siècle sur le site. a-t-elle déclaré. Étant donné que le site fait toujours l’objet d’une enquête archéologique, il n’est pas possible à l’heure actuelle de dater définitivement les vestiges, mais il est probable qu’ils datent du XVIIIe siècle ou plus tôt.

Pour l’archéologue, il n’est pas surprenant de découvrir de tels ossements. La rue Barrack, où se trouve l’irish pub est un quartier historique important de la ville. Le site fait partie des anciens quartiers médiévaux de la ville de Cork. Aussi, la zone était déjà placée sous surveillance archéologique.

Cette nouvelle découverte promet une enquête passionnante. Les corps vont être étudiés puis emmenés au National Museum of Ireland à Dublin… Ils seront potentiellement exposés, où inhumés dans un endroit approprié.






A découvrir en ce moment en Irlande :


Copy link