Notre top des infos insolites sur Guinness !

4 mars 2019
Des pintes de Guinness
Des pintes de Guinness





En Irlande, la Guinness est sans aucun doute LA boisson la plus consommée au quotidien par les irlandais. Bière emblématique d’une nation, elle possède de nombreuses subtilités, à découvrir dans notre top 5. On parie que vous serez étonné par certaines infos !

1. La Guinness enregistre ses records de vente en Grande-Bretagne et au Nigeria !

Étonnant mais vrai : ce n’est pas en Irlande que Guinness enregistre le plus gros volume de vente de sa bière. Il s’agit en effet du Royaume-Uni et du Nigeria, qui ont littéralement adopté la célèbre bière irlandaise !
Il s’en écoule en effet chaque jour des millions de litres, dépassant ainsi l’incroyable débit des irlandais (pourtant déjà très impressionnant, avouons-le !) !

Qui aurait pu penser que la Guinness serait autant plébiscitée au Nigeria ? Peut-être lui apprécient-ils son côté si rafraichissant à l’occasion des chaudes journées nigérianes ?

2. La Guinness serait plus légère que les bières blondes !

Oubliez le cliché de la Guinness lourde, épaisse, capable de remplacer un véritable repas ! Beaucoup s’accordent à dire que la bière brune est écœurante, capable de caler les plus affamés ! Mais il n’en est rien ! La Guinness contient en effet seulement 198 calories : un chiffre inférieur aux bières légères, au vin, au jus d’orange, ou même au lait écrémé !
Bref, un chiffre étonnant, qui permettra de tordre le cou aux préjugés !

3. La Guinness n’est pas noire et blanche : elle est rouge et blanche !

Certes, on a l’impression que la robe de la stout irlandaise est d’un noir profond. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les irlandais la surnomment la “Black Stuff” (“la chose noire” en anglais). Mais une fois de plus, ce n’est pas l’exacte réalité ! Ni noire, ni brune, la Guinness serait en vérité de couleur “Ruby”, un rouge particulièrement foncé obtenu grâce à la torréfaction de l’orge maltée. L’impression d’un noir intense tient au fait que les irish pubs sont souvent sombres, éclairés par une lumière tamisée… Mais en regardant votre pinte à la lumière, vous n’aurez plus de doute : la bière dans votre pinte est bel et bien rouge !

4. Le siège de Guinness est installé à Londres

Désolé de vous décevoir, mais la brasserie irlandaise a pris ses quartiers à Londres en 1932.
Bien que fabriquant toujours son breuvage à Dublin, et dans d’autres régions du Monde, elle a choisi de s’installer au Royaume-Uni pour plus de commodités. (La brasserie appartenant désormais au groupe britannique Diageo).

Un choix qui fut largement contesté à l’époque, mais malheureusement, ce sont les aléas du monde réel…

Ca vous la coupe non ?

5. La harpe emblème de Guinness n’est pas du même côté que l’emblème national

Peu importe qui a commencé : l’État irlandais, tout comme la brasserie ont eu la malchance d’avoir la même idée : utiliser la harpe celtique comme blason ! Une idée qui leur a valu moults négociations, avant de décider de la présenter chacun d’un côté différent. Un accord qui depuis est resté inviolé : vous verrez ainsi que la harpe n’est pas présentée du même côté, suivant qu’il s’agit de la République irlandaise, ou de la brasserie irlandaise.

6. La Guinness est un ingrédient populaire dans la cuisine irlandaise

Etonnant mais vrai : la Guinness est également utilisée dans la cuisine traditionnelle irlandaise. Ainsi, la célèbre bière noire et blanche est utilisée dans des recettes extrêmement prisées, comme le ragoût à la Guinness (Guinness Stew), le pain à la Guinness (Guinness Bread), des milkshakes, des tourtes, des glaces…etc !
Ne faîtes pas la grimace : le résultat est génial ! On obtient ainsi une note légèrement amère, qui ‘équilibre magnifiquement avec les nuances caramélisées du breuvage ! Un délice à tester en restaurant en Irlande !

7. Des chiffres vertigineux !

Selon les chiffres communiqués par la marque, 912 millions de litres de Guinness sont vendus chaque année. Un million de pintes de Guinness sont écoulées chaque jour en Irlande, 10 millions dans le monde. 2,3 millions de pintes peuvent être fermentées simultanément à la brasserie St. James’s Gate, à Dublin.





Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

Commentaire 2 avis

  1. ROUSIES Julien dit :

    Article intéressant pour les amateurs de Guinness.
    La comparaison calorifique est étonnante.

  2. DORAN Niall dit :

    Le goût de la Guinness est en évolution depuis de nombreuses années, mais plutôt dans le sens d’un affadissement. En effet, le fameux goût d’origine, entre malt et café, a été effacé petit à petit pour laisser place à un produit plus “Grand Public”, pouvant plaire au plus grand nombre.
    A l’époque où j’ai commencé à en boire, il y a 25 ans environ, on parlait d’un apprentissage de la Guinness, et il fallait en boire de nombreuses fois avant de pouvoir apprécier son goût amer. Aujourd’hui, le goût est nettement moins marqué, permettant au néophyte d’en boire facilement.
    La Guinness reste toutefois une référence pour son lien culturel et historique avec son pays d’origine, mais pour les amateurs de bière, je conseille les “stouts” artisanales irlandaises: “Leann Follain” de la brasserie O’Hara’s pour d’en citer qu’une.


A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com
Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map