fbpx
The Young Folk - crédits : Andrew Davis

The Young Folk

The Young Folk - crédits : Andrew Davis



Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,25/5 (8 votes)

« The Young Folk » est un groupe dublinois, jeune et plein d’avenir. Un premier album « The little battle » sorti en 2014 les a amené à sillonner l’Irlande pour défendre leurs airs nostalgiques. Aujourd’hui, leur renommée s’écoute en Europe avec notamment une série de représentations en Hollande. Parcours en quelques notes folk.

Découvrez The Young Folk !

Un groupe irlandais à l’avenir prometteur !

Tout a commencé par le leader, Anthony Furey, qui grandit dans la famille musicale du groupe « The Fureys » crée dans les années 1970. Son parcours musical personnel débutera vers dix-huit ans, composant quelques essais de chansons. Par la suite, il rencontre ses futurs partenaires Paul Butler et Tony Mc Loughlin à l’université et par son job dans une boutique de musique réputée de la capitale. L’aventure prend un premier élan et leurs chansons folk se jouent sur plusieurs scènes locales (whelan’s live) puis anglo-saxonnes.

Le single « Letters » arrive chez quelques disquaires en 2012, avec leur griffe qui ne lésine pas sur la diversité des instruments utilisés et notamment l’intriguant piano à bouche. Avec des sonorités très acoustiques qui plongent l’oreille vers la mélancolie, le grain de voix d’Anthony exprime des histoires d’enfance, d’amitié, des souvenirs. Les titres « Biscuits » et « Way down south » ont ensuite été accueillis avec succès dès leurs premières représentations. Chacun de leur concert voit le groupe s’inviter au plus près du public pour entonner à cappella un de leur titre qui se chuchoterait presque.

Après une date en France à l’occasion de la fête de la musique (Centre culturel irlandais – Paris), une tournée en hollande prolongée a permis aux artistes dublinois de prendre de la maturité dans leur approche professionnelle. Une date clé hors de la Green Eirin a boosté leur envol avec un concert au « Paradiso » d’Amsterdam en avril 2015, scène dont rêvait Anthony.

L’enregistrement d’un deuxième opus est en cours et qui accueille le renfort musical de Patrick Hopkins et Alex Borwick. Reste à espérer que leur nouvelle sonorité ne soit plus une bataille mais une conquête du public international.







Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com