fbpx


Top 6 des personnes les plus détestées de l’Histoire irlandaise

Découvrez les personnalités les plus impopulaires du pays !

Winston Churchill
Winston Churchill


Il y a des noms en Irlande qu’il vaut mieux éviter de prononcer, sous peine de provoquer grimace ou amertume auprès de la population locale. Des noms qui ont participé à l’Histoire sanglante du pays, et qui ont marqués à jamais leur empreinte dans les consciences irlandaises. Histoire d’éviter tout impair, voici un aperçu des personnalités les plus impopulaires en Irlande…

Top des personnalités les moins appréciées d’Irlande

1. Diarmuid Mac Murrough (1110 – 1171)

Le roi Diarmuid Mac Murrough

Le roi Diarmuid Mac Murrough

Ce roi du Leinster est tristement célèbre pour avoir invité les anglais à s’installer en Irlande en 1169. Pour mieux comprendre, il faut retourner 3 ans en arrière en 1166. A cette époque, ce roi irlandais perd son trône et se voit chassé de son royaume.

Bien décidé à reprendre ce qui lui appartient, il cherche alors de l’aide auprès du roi Henri II d’Angleterre. Le roi anglais accepte de lui prêter main forte, et lui demande en retour de lui prêter serment d’allégeance.

Cet accord va alors déboucher sur les invasions normandes de l’Irlande en 1169 : les anglais débarquent alors sur le territoire irlandais et y imposent leur domination. Une situation qui va s’étendre sur de nombreux siècles, et plonger l’Irlande dans une Histoire sanglante.

De quoi provoquer encore aujourd’hui l’amertume auprès de la population irlandaise… Et on ne peut que les comprendre !

2. Oliver Cromwell (1599 – 1658)

Oliver Cromwell – Domaine Public

Oliver Cromwell – Domaine Public

S’il existe bien un être profondément détesté en Irlande, c’est bien Oliver Cromwell. Ce dernier a débarqué en Irlande pour réprimer les Guerres confédérées irlandaises (1641-1653). A cette époque, les irlandais tentent de se soulever pour mettre fin au joug anglais sur leur territoire…

Mais c’était sans compter sur Oliver Cromwell, qui lance dès 1649 une opération de grande envergure (qui sera ensuite connue sous le nom de conquêtes cromwelliennes). Accompagné d’une armée de 12 000 hommes, il met à sac les grandes villes d’Irlande, assassine, affame et violente tous les catholiques irlandais qu’il croise… Il purge alors le pays, réduisant la population irlandaise de 1 466 000 à 616 000 habitants. Hommes, femmes, enfants… Personne n’est épargné.

Des actions meurtrières qui en font encore de nos jours une figure de l’Histoire hautement détestée en Irlande…

3. Charles Trevelyan (1807 – 1886)

Charles Trevelyan

Charles Trevelyan

Sir Charles Edward Trevelyan était un haut fonctionnaire de l’Empire britannique. Il est tristement célèbre pour avoir joué un rôle majeur dans la mauvaise gestion de la Grande Famine irlandaise.

Alors que des millions d’irlandais mourraient de faim suite à la crise du mildiou, ce dernier a brillé par son inaction volontaire. Adepte des théories économiques libérales, il aurait sciemment laissé l’Irlande sombrer, afin de préserver l’économie de l’Empire britannique et forcer une transformation de l’île d’Irlande en s’attaquant aux plus pauvres…

En Irlande, beaucoup considèrent Charles Trevelyan comme un meurtrier.

4. David Lloyd George (1863 – 1945)

David Lloyd George

David Lloyd George

Ce premier ministre britannique a été l’un des artisan du fameux Traité de Londres, ratifiant l’annexion de l’Irlande du Nord par l’Empire britannique, et l’indépendance officielle de la République d’Irlande.

Connu pour ses talents d’orateur, il serait parvenu à diviser la délégation irlandaise lors des pourparlers sur le traité et aurait plaidé en faveur de la partition irlandaise. Implacable, il aurait agit pour défendre les intérêts de ses partisans unionistes à tout prix.

Bien qu’il ne soit pas le seul responsable à avoir négocié le traité, il n’en demeure pas moins une figure de proue hautement contestée en Irlande…

5. Winston Churchill

Winston Churchill

Winston Churchill

Et oui. Winston Churchill a beau être populaire dans le Monde (principalement pour son rôle lors de la Seconde Guerre Mondiale), il n’en demeure pas moins détesté en Irlande. La raison ?

L’homme britannique serait à l’origine de la création des Black and Tans, une milice armée, tristement célèbre pour avoir écrasé dans le sang toute tentative de rébellion irlandaise. Cette organisation paramilitaire a ainsi fait souffler un vent de violence terrifiant sur le pays, provoquant misère et dévastation derrière leur passage.

Ainsi, les Black and Tans mettaient à sacs les villages irlandais, entrant dans les foyers, violant femmes et enfants, fusillant sans procès, et torturant tout suspect. Des actes qui ont révoltés la population irlandaise entière, et provoqué un vent de colère…

Encore aujourd’hui, leurs exactions demeurent vivaces dans les esprits.

6. Margaret Thatcher

Margaret Thatcher - Domaine public

Margaret Thatcher – Domaine public

Elle est sans aucun doute l’une des figures les plus détestées en Irlande. Margaret Thatcher, aussi connue sous le nom de « Dame de Fer » s’est tristement illustrée par son silence, lors des grèves de la faim de 1981 qui se sont déroulées en Irlande du Nord.

A cette époque, 10 prisonniers de l’IRA, menés par Bobby Sands ont décidés de mener une grève de la faim pour réclamer le statut de prisonnier politique. Très vite, les médias relayent leur combat, montrent leur amaigrissement et leur affaiblissement. Les jours se succèdent et beaucoup décèdent, sans que la Première Ministre britannique ne s’exprime.

Une décision qui déchaine l’incompréhension de l’opinion internationale, et qui crée la colère en Irlande et en Irlande du Nord.

Margaret Thatcher tiendra sa position jusqu’au bout, malgré la mort de Bobby Sands lui-même. Un silence qui lui vaut encore aujourd’hui d’être particulièrement impopulaire sur l’île irlandaise.







A découvrir en ce moment en Irlande :