fbpx




Inondations à Cork à cause de la tempête Barra - Simon Lyons sur Twitter
Inondations à Cork à cause de la tempête Barra - Simon Lyons sur Twitter

Tempête Barra : l’Irlande mesure les premiers dégâts

Date 08 décembre 2021
Inondations impressionnantes, coupures de courant, interruptions de vols : les dégâts sont considérables

La tempête Barra qui s’est abattue sur l’Irlande depuis mardi matin a provoqué un impact considérable sur l’ensemble de l’île. Et l’heure est arrivée à un premier bilan. Après 24 heures de tempête, de pluie, et de vent violent, l’Irlande recense de nombreuses inondations, chutes d’arbres, et coupures de courant… De nombreuses écoles et institutions ont pris la décision de fermer aujourd’hui…

La tempête Barra a paralysé les routes et les villes côtières

Le pays serait impacté par des coupures d’électricités importantes

La tempête Barra, qui avait été qualifiée par les services de météo de véritable « bombe météorologique » a malheureusement tenu ses promesses. Elle a malmenée l’Irlande avec force et intensité, et les conséquences se mesurent déjà.

Ainsi, la tempête a provoqué le débordement de la rivière Lee à Cork, gagnant les quais du centre-ville. Dans le comté de Kerry, nombreuses sont les routes à être impraticables en raison de chutes d’arbres, de poteaux électriques et d’inondations importantes.

On ne compte plus les foyers impactés par des dégâts matériels : chutes d’objets, dégâts sur les toitures, infiltration d’eau causés par la pluie…etc. ESB Networks, fournisseur d’électricité en Irlande a d’ailleurs signalé des pannes de courant dans tout le pays, l’une en particulier affectant près de 15 000 clients à Donegal dans le nord-ouest de la République d’Irlande.

En conséquence, tous les vols de la compagnie aérienne Aer Lingus qui devaient décoller de l’aéroport de Cork ont ​​également été annulés. Ryanair de son côté, a réservé sa décision pour les vols de la journée, et compte communiquer à ce sujet d’ici les prochaines heures.

A l’aéroport de Dublin, un vol de 9h vers Newark a été annulé et un service Air France vers Paris a également été annulé.

L’ensemble des dégâts ont poussés le ministère de l’Éducation à fermer les écoles des comtés les plus touchés du pays. Une décision qui concerne également les établissements d’enseignement supérieur et complémentaire.

Mais que l’on se rassure : bien que la tempête ne soit pas encore complètement finie, il semblerait que le plus gros ait déjà été passé. Il se pourrait que la dépression s’étire jusqu’à 16 heures aujourd’hui, avant de perdre en intensité.

Une bonne nouvelle lorsque l’on sait que Barra a soufflé particulièrement fort hier : une rafale de vent de 156 km/h a ainsi été enregistrée au phare de Fastnet au large de la côte sud, tandis qu’une autre rafale de 113 km/h a été enregistrée à 6 heures du matin sur l’île Sherkin, juste au large de la côte de Cork.






A découvrir en ce moment en Irlande :


Copy link