fbpx
Martin McGuinness - SinnFéin - cc

Martin McGuinness

Martin McGuinness - SinnFéin - cc



Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,00/5 (3 votes)

Martin McGuinness (1950-2017) fut un politicien d’Irlande du Nord, membre du Sinn Féin. Parmi ses plus importantes actions politiques, Martin McGuinness a notamment été chef de l’état major de l’IRA Provisoire entre 1979 et 1982, puis a été négociateur du Sinn Féin pour les accords du Vendredi saint en 1998.

Carrière de Martin McGuinness

Un républicain déterminé

Martin McGuinness rejoint l’IRA en 1969, puis intègre l’IRA Provisoire (PIRA). Dès 1972, à l’âge de 22 ans, il se voit nommé commandant en second dans la zone de Derry. C’est à cette époque que survient le Bloody Sunday de 1972.

Il est condamné un an plus tard par le tribunal criminal spécial, pour avoir été découvert dans un véhicule contenant plus de 113 kilos d’explosifs, et plus de 5000 balles. Lors de son procès, il n’hésite pas à clamer haut et fort son appartenance à la PIRA : « Nous avons combattu contre le meurtre de notre peuple […] Je suis membre de Óglaigh na hÉireann, et très très fier de l’être ! ».

A sa sortie, McGuinness écoppe d’une nouvelle condamnation, puis prend la direction de l’état-major de la PIRA en 1979. Il gagne alors en crédibilité et s’impose de plus en plus au sein du Sinn Féin, aile politique de l’IRA. Il est alors nommé membre de l’Assemblée nord-irlandaise pour la circonscription de Londonderry. Toutefois, comme l’ensemble des autres députés du Sinn Féinn, et du SDLP, il refusera d’y siéger.

Le 9 décembre 1982, il se voit refuser l’entrée sur le territoire de Grande-Bretagne, comme Gerry Adams

Dès 1996, il est élu membre du Forum nord-irlandais, et devient député de la circonscription de Mid Ulster à la Chambre des Communes du Royaume-Uni. Il est ensuite désigné comme négociateur du Sinn Feinn, pour les Accords du Vendredi Saint.

Son ascension politique en Irlande du Nord…

Élu à l’Assemblée nord-irlandaise lors des élections du 25 juin dans la circonscription de Foyle, McGuinness est ensuite nommé au poste de ministre de l’Éducation dans l’exécutif biconfessionnel.Toutefois, il est suspendu à ce poste, après avoir multiplié les décisions sujettes à polémique…

Il est finalement réélu en 2001 à Westminster, et se refait élire député en 2005.

Les Accords de Saint-Andrews de 2006 prévoient de nouvelles élections à l’Assemblée nord-irlandaise. Martin McGuinness y est désigné Vice-Premier Ministre d’Irlande du Nord,et commence à travailler aux côtés de Ian Paisley… Martin McGuinness déclarera d’ailleurs en 2008 : « Jusqu’au 26 mars de cette année, Ian Paisley et moi n’avions jamais parlé de rien – pas même de la météo – et maintenant nous travaillons très étroitement depuis sept mois, sans qu’il n’y ait eu de paroles de colère. Cela montre que nous sommes dans une nouvelle ère. »

Une nouvelle progression, qui marque un tournant politique et historique en Irlande du Nord







Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com