1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,63 / 5 (35 votes)
Loading...

S’élevant à près de 60 mètres du haut d’un piton rocheux imposant, le Rock of Cashel est un ensemble de constructions et vestiges médiévaux absolument exceptionnels qui dominent le reste de la ville. Grand lieu du tourisme irlandais, le site accueillerait chaque année des milliers de visiteurs venus découvrir les beautés de l’histoire médiévale irlandaise. Au programme, de multiples édifices royaux et religieux, tantôt magnifiquement conservés, tantôt en ruines sont à visiter.

Histoire du Rock of Cashel

La demeure des Rois régionaux et des hauts rois d’Irlande

Le Rock of Cashel - Nikky - cc

Le Rock of Cashel – Nikkycc

Surplombant la ville de Cashel et les plaines environnantes du comté de Tipperary, les origines du Rock of Cashel remonteraient au IVème siècle, lorsqu’une première forteresse fut bâtie sur cet amont rocheux et fut nommée “Castle of King“.

Cette construction devait comme son nom l’indique, devenir le lieu de résidence des rois régionaux, et plus tard, des Hauts Rois Suprêmes d’Irlande.

L’endroit était idéal pour surveiller les environs et se protéger d’éventuels assaillants.

Au Vème siècle, la forteresse est habitée par les rois de Munster jusqu’en 1101.

La forteresse accueille alors entre ses murs de grands rois, tels que le roi Aengus, (qui est baptisé là-bas en 450 par Saint Patrick. Selon la légende, le saint aurait d’ailleurs profité de l’occasion pour présenter au Roi Aengus le concept de Sainte Trinité à l’aide d’un trèfle).

En dehors du règne du Roi Aengus, le Rock of Cashel accueille également l’un des rois des plus célèbres de l’Histoire Irlandaise : Brian Boru (941-1014) qui siége au château durant toute la période de son règne.

Du Vème siècle jusqu’à la fin du IXème siècle, la forteresse multiplie les chantiers de constructions pour élever de nouveaux édifices religieux ou de résidence. Mais c’est en 1101, que le roi Murtagh O’Brien décide de céder la forteresse à l’Église…

Visiter le Rock of Cashel

Un complexe médiéval, riche en monuments d’intérêts !

La Tour Ronde

Rock of Cashel - ©Beth Ellis for Tourism Ireland

Rock of Cashel – ©Beth Ellis for Tourism Ireland

Haute de 28 mètres, la tour du Rock of Cashel aurait été bâtie aux alentour de 1100. L’édifice servait alors à surveiller les abords de la forteresse et d’y entreposer de nombreux manuscrits ainsi que des reliques religieuses d’une grande valeur.

La tour est plutôt impressionnante au demeurant, et remarquablement bien conservée. A noter qu’il est possible de grimper son escalier pour atteindre son sommet et obtenir une vue imprenable sur le Rock of Cashel !

Une visite très rare, qui est en général impossible dans les autres tours rondes d’Irlande !

La Chapelle du Roi Cormac :

Il s’agit d’une imposante chapelle bâtie en 1127 et consacrée en 1134. D’un style roman assez complexe et influencé par le style germanique, elle se caractérise par 2 tours située symétriquement de chaque côté de l’édifice, ainsi que par une voûte en berceau magnifiquement sculptée. La chapelle renferme une tombe, qui serait vraisemblablement celle du roi Cormac.

A noter que cette chapelle renferme une fabuleuse fresque, très bien conservée malgré le temps et le froid. De toutes les constructions présentes sur le Rock of Cashel, il s’agit de loin d’un des édifices les plus appréciés par les visiteurs et historiens ! La finesse des sculptures et la beauté de l’édifice en font l’une des plus belles chapelles romanes d’Irlande !

La Cathédrale de Saint Patrick :

Le Rock of Cashel de nuit - Christopher Hill

Le Rock of Cashel de nuit – Christopher Hill

Bien plus importante que les autres bâtiments cités plus haut, la cathédrale de Saint Patrick aurait été bâtie en 1235 et s’agence sur un plan cruciforme classique, composé d’une tour carrée, ainsi que d’une seconde tour datant du XVème siècle (nommée l’Archbishop’s Residence), qui servait de lieu d’habitation à l’archevêque. Cette dernière est accolée à la cathédrale, mais ne fait pas corps à l’édifice principal.

A l’entrée de la cathédrale se tient également le Hall des Choristes (Hall of the Vichars Choral). Ce bâtiment se situe à l’entrée de la forteresse et daterait de 1420. Il serait le lieu de répétition de la chorale de la Cathédrale Saint Patrick. A noter la présence à l’intérieur d’un musée, présentant l’histoire du Rock of Cashel, ainsi que de nombreuses croix de St Patrick issues du XIIème siècle.





Informations pratiques

Adresse Adresse : à Cashel dans le comté de Tipperary
Comté ou localité :

Coordonnées GPSGPS : 52°31'12.9"N 7°53'25.7"W
GPS : 52.520250, -7.890472

Horaires d'ouvertureHoraires : tous les jours

Durée de la visiteDurée : moins de 30 minutes

TarifsTarifs : 8,50€


Situation géographique





Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire 10 commentaires

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter
  1. Yann dit :

    Octobre 2017, chapelle Cormac en restauration, et pas possible de monter en haut de la tour ronde. Tarif : 8€, 50 cents pour le guide en français. Pas convaincu du tout du rapport qualité prix! C’est joli, mais c’est loin d’etre un Château! On fait vite le tour.